Courses de la Wantzenau (10km) 2014

Par défaut
Organisation

Les plus
Tracé rapide et roulant idéal pour les records personnels
Ravitaillement au chaud à larrivée

Les moins
Départ dans la confusion après un faux départ
Parcours ne faisant pas 10 km

Introduction

Après une saison 2013/2014 en fanfare, seul un record sur 10km manquait au tableau pour avoir vraiment tout réussi, il me fallait donc impérativement faire un 10km en profitant de mes restes de forme après 1 mois d’arrêt de fin de saison, et donc pour marquer le début de cette nouvelle saison.

Olivier B. et Fred s’étaient également inscrits, je partais donc avec 2 lièvres de choix. Le parcours est réputé rapide, toutes les conditions étaient donc réunies pour un record.

Après un rapide échauffement encadré par Olivier, il nous annonce prévoir un premier kilo en 4:05. Je me dis qu’il sera délicat de le suivre (la moyenne de mon record précédent est à 4:15-4:20). Comme souvent en CAP j’ai de mauvaises sensations sur l’échauffement et peine à monter en puissance malgré 2 accélérations proposées par Olivier.

La course

Le parcours se compose de 2 boucles de 5 km, la moitié de la boucle se trouve dans les champs à l’extérieur de la ville et donc non protégé du vent, le vent est heureusement assez faible.

Le départ est perturbé par un faux départ, on nous annonce alors que le départ sera repoussé de 5min, mais 30 secondes plus tard un coup de feu lance le peloton. Je sème rapidement Fred essayant de m’accrocher à Olivier qui slalome entre les coureurs. Il arrive 20m devant moi au premier kilomètre où le chrono affiche 4:00 au moment où je le dépasse. Les jambes répondent beaucoup mieux que lors de l’échauffement et je décide d’accrocher au plus longtemps Olivier.

Je le talonne environ jusqu’au 4ème kilo où je commence à sentir les premiers effets de mon rythme élevé. Depuis le début de la course je suis également proche du meneur d’allure « 40 min » qui se trouve devant Olivier. Malheureusement il semble beaucoup plus rapide que son rythme prévisionnel. Sa flamme me permettra cependant de le voir de loin dans les passages hors de la ville.

Je passe le 5ème kilo en 20:30 au chrono officiel, c’est là que je commence sérieusement à envisager de flirter avec le 40 min. Nous sortons à nouveau du village pour le deuxième tour, ce qui me permet d’apercevoir Olivier, accompagné par la flamme 40 min qui se trouve à 500-600m devant moi.

Fred me reprend aux alentours du 7ème km, parfait timing pour m’emmener sur les 3 derniers. Depuis le début de course je prends les intermédiaires par rapport aux km affichés pour être au plus près du réel et savoir où j’en suis. Ma montre m’indique un 8ème kilo réalisé en 3:45, ce que je trouve très bizarre, n’ayant pas des jambes enflammées à ce point.

Fred m’encourage et m’emmène jusqu’à 300m de l’arrivée où il lance un sprint final que je n’arriverai pas à suivre. Je tente de garder la place derrière lui mais il reprend trop de monde pour moi, il restera au final 1 coureur entre lui et moi.

A l’arrivée ma montre indique 40:46, ce qui signifierait que j’ai réalisé la course en « négative split », en discutant avec les coureurs à l’arrivée, il ressort rapidement que le parcours faisait en réalité moins de 10km.

Bilan

Le chrono est excellent, mais également frustrant sur un parcours pas correctement mesuré. J’imagine être aux alentours de 41min sur un 10km réel ce qui marque néanmoins une énorme évolution depuis mon précédent record de 43:46 (en octobre 2012)


http://tri.nicou.ch/wp-content/uploads/2015/02/20141109 – 10km La Wantz résultat .pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *