2015/02/15 – Bike & Run de la Wantzenau – 26km

Par défaut

Organisation


Les plus

Massage à l’arrivée

Parcours exigeant mais accessible


Les moins

Podiums compliqués et pas très cohérents

Zone de contrôle intermédiaire mal signalée


Introduction


Le Bike & Run de La Wantzenau était annoncé comme probablement le dernier de notre saison, Fred étant incertain pour la Pommeraie, et surtout le plus long de la cup ! Nous avions effectué une reco d’un tour (le parcours en compte 2) avec les conseils stratégiques de Fred habitué à cette course.


Ayant tous les deux un fond honorable, cette course au rythme moins rapide devait nous permettre de reprendre quelques points au classement de la cup.


La course


Comme d’habitude c’est Fred qui fait le départ à pied. Je me surprends à le trouver dans les premières positions du peloton à son arrivée au parc à vélo. Il prend immédiatement le vélo pour récupérer de la boucle tandis que je me lance dans l’habituel bouchon du départ.


Il a plu pendant la semaine, il y a donc un risque que le terrain soit gras, malgré tout les premiers hectomètres sur chemin passent très bien. Pour les premiers relais nous suivons quasiment parfaitement le plan convenu lors de la reconnaissance. Nos habituels relais longs se prêtent bien à ce type de parcours, et permettent de trouver un rythme dans les deux disciplines et de le tenir longtemps, contrairement à un relais court où le grand nombre de changements complique la recherche de rythme.


Après quelques passages sinueux dans la forêt samorce une longue ligne droite où je profite du vélo pour accélérer franchement. Cest là que je tombe sur le panneau « zone de contrôle à 100m », après avoir distancé mon binome je me retrouve donc bloqué à l’entrée de la zone. Dommage nous étions sur un sans faute. Fred me rejoint 30 secondes plus tard. La suite du premier tour se passe sans encombre malgré les passages à travers champs plus gras que le reste du parcours obligeant à ralentir sur le vélo. Au fur et a mesure du parcours, nous prenons nos aises par rapport aux repères en les respectant une fois sur 2 fonction de notre forme et de l’état du terrain.


Au début du premier tour, nos habituels challengers Olivier M. et Eric S. sont juste devant nous et je les talonne en vélo. Je note que leurs relais sont beaucoup plus courts. Manque de bol, Fred lui est 1km derrière, c’est une position virtuelle. Cette proximité me donne malgré tout un point de motivation.

Fred m’indique à ce moment être encore frais, et vouloir relancer sur le second tour pour reprendre quelque places. Le peloton est totalement éclaté et nous naviguons avec une vue sur 1 ou 2 autres binômes, sensation bizarre de courir quasiment seuls.


Cette fois nous gérons au mieux la zone de contrôle et le dernier quart de la course ne pose aucun problème même si les jambes font comprendre que le parcours est plus long que d’habitude.


Nous terminons sur une arrivée en sprint à deux comme à Eckwersheim, après un léger « calage » de Fred dans les derniers hectomètres à pied.


Bilan


Les courses longues nous réussissent mieux par leur rythme moins agressif. Le repérage a été utile mais il faut savoir sen défaire et garder le sens de l’impro dans les relais.


Classement final


42 / 138 (scratch)

37 / 79 (sénior homme)


Chrono officiel : 01:31:38.20

Vitesse moy. (déplacement) : 15,1 km/h

Rythme moy. (déplacement) : 3:59 min/km



Tracé et stats


http://tri.nicou.ch/wp-content/uploads/2017/09/20150215 – Bike & Run de la Wantzenau 67847b_ca14a823b4ef405090823fb9425173b8.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *